CENSURE, Parc du Cinquantenaire,
Bruxelles, 2011
Intervention réalisée sur le "Monument aux pionniers belges au Congo"(1921) réalisé par Thomas Vinçotte.

Suite à une demande de la communauté arabe, un morceau de phrase incrustée sur le monument a été excavée. La phrase étant : " L'héroïsme militaire belge anéantit l'Arabe esclavagiste".

La phrase fut donc amputée en français et en flamand du mot "arabe" laissant apparaître 2 creux dans la pierre jaune .

J'y ai placé 2 bandes de pierre bleue. Cette intervention sculpturale avait pour but de questionner cette censure mais aussi de l’étendre au monument entier compte tenu de l'histoire de la colonisation de la Belgique au Congo.

Les 2 bandes de pierres agissaient avec force et modifiaient la perception du monument pour le remettre en question dans son entièreté ainsi que le site du parc du cinquantenaire, les bâtiments qu'il abrite (grande mosquée, pavillon des passions humaines, musée de l'armée,...).

HOME PAGE